Association des Maires et Élus de l’Ariège

Association des maires de l'ariège

Les 2èmes Assises des correspondants défense d’Ile de France

Les 2èmes Assises des correspondants défense d’Ile de France
Les 2èmes Assises des correspondants défense d’Ile de France mercredi 20 mars 2019

Les 2èmes Assises des correspondants défense d’Ile de France, organisées par le groupe « élus » - réserve citoyenne du cabinet du gouverneur militaire de Paris, ont réuni 106 maires, adjoints ou conseillers municipaux le 16 mars 2019 au Fort neuf de Vincennes pour une journée d’information et d’échanges dont le fil conducteur a été la protection de la France et des Français.

Au cours de la séquence matinale, clôturée par le général de corps d’armée Bruno Le Ray, gouverneur militaire de Paris et commandant de la zone de défense et de sécurité d’Ile-de-France, des points de situation ont traité de la gestion des crises majeures de sécurité civile par la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, des évolutions de l’opération Sentinelle et de sa contribution à la lutte contre le terrorisme, de la diversité des réserves et des profils des réservistes, témoignages à l’appui, de la contribution éminente des maires, des élus municipaux ainsi que des services administratifs et techniques face aux crises, quels qu’en soient l’origine, humaine ou naturelle,  et le degré de gravité. Ce dernier point a été abordé par le colonel de Gendarmerie Juan Companie, chargé de mission auprès de l’AMF.

L’après-midi a quant à lui été consacré à des présentations de personnels, d’équipements et de véhicules engagés sur le terrain : une patrouille Sentinelle du 24e régiment d’Infanterie, bataillon de réserve d’Ile-de-France, intégralement composé de réservistes opérationnels de l’Armée de terre, de sapeurs-pompiers et de véhicules « secours et aide aux victimes » et « premier secours évacuation », de gendarmes de la Garde républicaine servant au régiment de cavalerie et au deuxième régiment d’infanterie, aux services d’honneur et de sécurité rendus aux plus hautes autorités françaises et étrangères, ainsi que de leurs missions de sécurisation de la voie publique et d’intervention.

Les correspondants défense, désignés parmi les membres du conseil municipal dans chaque commune, sont le relais privilégié avec les représentants locaux du ministère des Armées, à commencer par les délégués militaires départementaux, de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre et de l’Education nationale pour tout ce qui concerne le déroulement du recensement citoyen, le renforcement du lien Armée-Nation, de l’enseignement et de la culture de Défense, de la promotion du travail de mémoire et de solidarité, de la préservation du patrimoine.

 

Voir sur le site
Accés rapide