Association des Maires et Élus de l’Ariège

Association des maires de l'ariège

L AMF Occitanie alerte les pouvoirs publics

amf occitanie

Sur la nécessaire augmentation des moyens de fonctionnement du bloc communal

 

Les collectivités de proximité, communes et intercommunalités, sont, par la diversité de leurs interventions, au cœur de l’action publique pour tous les grands enjeux de notre société : elles interviennent dans la vie quotidienne de leurs habitants et assurent le « bien vivre ensemble ». Elles jouent un rôle majeur dans l’investissement public, soutenant ainsi les acteurs économiques et l’emploi.

 

Le bloc communal est actuellement confronté à des difficultés financières importantes liées notamment à l’augmentation du prix de l’énergie et à l’augmentation du prix des matériaux.

 

Si le soutien de l’Etat en matière d’investissement, notamment au travers de France relance, a été à la hauteur des attentes et a pu constituer en parallèle un appui aux acteurs économiques, nombreux sont les projets d’investissement actuellement remis en cause, voire abandonnés par les communes et intercommunalités, en raison d’une augmentation significative des coûts qu’elles ne sont pas à même de prendre en charge.

 

L’augmentation du point d’indice à hauteur de 3,5%, saluée par les élus en cela qu’elle aura un effet positif sur le pouvoir d’achat des agents des collectivités territoriales, a été décidée par l’Etat : c’est donc l’Etat qui doit financer cette mesure pour ne pas impacter plus lourdement encore le budget de fonctionnement des communes et intercommunalités, déjà particulièrement contraint.

 

Réunie en assemblée générale le lundi 4 juillet 2022 à Cahors, l’AMF Occitanie demande que les moyens de fonctionnement du bloc communal soient rapidement et de manière conséquente revus à la hausse pour permettre aux communes et intercommunalités d’absorber les augmentations des coûts auxquelles elles sont confrontées.

 

Il en va de l’autonomie financière des collectivités mise à mal par le fait qu’elles ne disposent quasiment plus du levier fiscal et qu’elles subissent des augmentations de dépenses qu’elles n’ont pas elles-mêmes décidées.

 

Seule une augmentation des moyens de fonctionnement, qui doit mécaniquement se traduire par une hausse significative de la dotation globale de fonctionnement, permettra aux collectivités de garder un autofinancement de nature à leur permettre de traduire dans l’action les choix qui sont faits.

 

Pour l’heure, la seule alternative consiste à procéder à des arbitrages douloureux affectant les services publics locaux et l’investissement du fait des contraintes qui limitent leurs leviers d’action. La diminution drastique des ressources locales pénalise nos concitoyens, déjà fortement touchés par la crise économique et sociale.

 

La confiance que l’Etat affirme avoir envers les collectivités doit se traduire par le fait de leur assurer la capacité d’agir et de décider elles-mêmes des actions et des projets qu’elles souhaitent conduire.

 

Cahors, le 6 juillet 2022

 

Le président de l’AMF Occitanie

 

Jean-Marc VAYSSOUZE-FAURE

 

 

 

L’AMF Occitanie défend les intérêts et porte la voix de près de 58 000 élus locaux engagés pour servir les 4 454 communes et les 164 intercommunalités de la région. Siègent au sein de cette instance les présidents de chacune des 13 associations départementales de maires et de présidents d’intercommunalité ainsi que deux élus désignés par département.

 

Bureau de l’AMF Occitanie :

- Président : Jean-Marc VAYSSOUZE-FAURE, président de l’Association des maires et élus du Lot (46)

- Secrétaire général : Philippe RIBOT, président de l’Association des maires du Gard (30)

- Trésorier : Bernard PEZOUS, président de l’Association des maires et présidents de communautés de Tarn-et-Garonne (82)

 

Vice-présidents :

  • Norbert MELER, président de l’Association des maires et des élus de l'Ariège (09)
  • Eric MENASSI, président de l’Association des maires de l’Aude (11)
  • Jean-Marc CALVET, président de l’Association départementale des maires et présidents de communautés de l'Aveyron (12)
  • Jacques OBERTI, président de l'Association des maires et présidents de communautés de Haute-Garonne (31)
  • Michel BAYLAC, président de l'Association des maires et présidents d'intercommunalités du Gers (32)
  • Frédéric ROIG, président de l'Association des maires de l'Hérault (34)
  • Alain ASTRUC, président de l'Association des maires, adjoints et élus de la Lozère (48)
  • Viviane ARTIGALAS, présidente de l'Association des maires des Hautes-Pyrénées (65)
  • Edmond JORDA, président de l'Association des maires, des adjoints et de l'intercommunalité des Pyrénées-Orientales (66)
  • Jean-Marc BALARAN, Président de l’Association des maires et des élus locaux du Tarn (81)

 

 

  • ASSEMBLEE GENERALE ET CONGRES

    L'autonomie financière locale au coeur des débats

     

    L’association des Maires et des Elus de l’Ariège a tenu son assemblée générale et son congrès annuel le 15 octobre.

     

    Ce dernier avait pour thème l’autonomie financière des collectivités et leur avenir.

     

    En lien avec une actualité préoccupante qui remet en cause, chaque jour un peu plus, la capacité d’action des collectivités, le sujet a rassemblé deux cent participants dont les Parlementaires ariegeois.

     

Accés rapide